Les incendiaires

Résumé : Ils sont les « Bonny and Clyde » du sexe torride et de la pyromanie…No limit, no futur… L’errance des deux jeunes gens, leur refus des limites ont un furieux goût de jouissance désespérée : leur fin passe par tous les excès, sur un tempo vibratoire d’un riff de rock désespéré. Une nouvelle érotique dans la grande tradition du genre.

Ebook – 70 pages – SKA

 

Rarement un texte aura été mieux nommé que celui de Jon Blackfox, Les incendiaires. Le feu, fidèle compagnon, tentation toujours prête à se réveiller au premier coup de briquet, leur tient compagnie de la première page jusqu’à la dernière, et la route que descendent Candice et Ayden les guide vers la combustion dans une promesse d’illumination – passagère certes, mais totale et irréversible. (…) Cette fuite tout doucement se transforme en voyage initiatique, un voyage nourri de mort, gratuite, et de sexe, besoin toujours près de se changer en violence, épanchement de sèves servant à noyer la peur et à exalter la vie, minuscule étincelle qui brille face aux démons qui promettent de s’en nourrir pour consumer l’univers.

Thomas Galley, La Bauge littéraire

 

Dans Les incendiaires, Jon Blackfox raconte également une fuite. Celle d’un coupe pris sur une route kérouakienne, entre virée en bagnole, joints et partie de jambes en l’air dans les motels climatisés.

Yannis Z

 

Foncez acheter cette petite merveille pour tous les fans de lectures noires agrémentées d’une pointe d’érotisme, pour le plus grand plaisir des lecteurs. J’ai beaucoup aimé cette lecture, qui ne ressemble à rien d’autre lu auparavant. L’écriture est simple et facile à lire malgré le contexte noir, la lecture est fluide, les pages volent devant vos yeux tel un grand coup de vent.

El cantou des lectures

 

Ce que j’aime : le style de l’auteur, recherché et les scènes érotiques sont de qualité. La marginalité des personnages

Jess Swan