Obessions

Il est encore question d’obsession dans ma dernière parution chez La Musardine. Parmi ces 20 histoires d’obsessions sexuelles, j’ai exploité une idée qui traînait dans mes cartons depuis quelques mois, un brouillon laissé de côté parmi ces dizaines d’autres brouillons qui attendent un rayon de soleil pour s’échapper de leur substrat.

Un jeune homme croise la route d’une jeune femme qui se rend expressément chez lui, dans un appartement où il vient d’emménager. Elle frappe à la bonne porte, mais c’est la mauvaise personne qui la reçoit. Ils ne se connaissent pas. Et vu la manière dont elle s’est préparée pour le rendez-vous, il n’est pas saugrenu d’imaginer l’objet de sa visite – situation de quiproquo qui aurait suffit à un scénariste de film porno pour lancer une scène triple X où la girl next door se serait laissée convaincre d’ajouter une nouvelle entrée à sa longue liste de plans cul réguliers…

Sauf que cette rencontre va autrement changer le destin du garçon – en quelques secondes d’incertitude et une poignée de questions existentielles formulées dans le brouillard d’une fièvre de désir. Le narrateur, foudroyé, ne se remettra pas de cette rencontre qui marque la poussée d’une authentique obsession sexuelle, non pas d’une simple envie de sexe, d’une attirance charnelle, ou que sais-je encore…

À partir de là, il s’agira moins d’une histoire de sexe que de multiples variations autour d’une idée fixe, la quête d’un homme véritablement hanté par une image, obsédé par le souvenir d’un souvenir, dans une ville parcouru de clones, où les rues et les femmes se recomposent en un grand fantasme halluciné.

29537500

Laisser un commentaire